Mar 16, 2021

Le printemps est à nos portes! Avez-vous pensé aux travaux d’entretien de votre copropriété?

Aujourd'hui dans votre infolettre du mois de mars, découvrez les recommandations de nos experts afin de vous assurer d’entamer la saison tant attendue du printemps !

Inspection et nettoyage du terrain à la fonte de la neige.

Pour de nombreux Québécois, l’arrivée du printemps est synonyme de grand ménage et surtout d’entretien du terrain. En effet, la saison estivale commence souvent par un bon nettoyage des espaces extérieurs de la copropriété et une inspection assidue du terrain pour éviter des accumulations d’eau autour du bâtiment.  

Assurez-vous qu’un membre du conseil d’administration, l’équipe de conciergerie, l’entretien paysager ou tout autre responsable de la copropriété, inspecte les alentours du bâtiment. Ce sera l'occasion parfaite pour constater toute détérioration apparente du terrain, système d’irrigation et toutes autres irrégularités devant être adressées !

Inspection de la toiture.

Votre toiture a elle aussi été exposée aux intempéries de l’hiver. Une simple vérification préventive pourrait vous sauver bien des ennuis, voire des complications engendrées par des infiltrations d’eau. Il est fortement recommandé d’effectuer une inspection visuelle pour valider que la toiture n’est pas abîmées. Il est également recommandé de vérifier le joint de scellement des puits de lumières, des solins, des évents, des ventilateurs de toit et toutes autres émergences de toit.  

Demandez l’avis d’un expert en toiture si vous avez des doutes quant à l’état de votre toiture. Ils pourront vous assister et émettre leur recommandation quant à l’état et les besoins de réparations mineures ou réfection complète requise.

 

Inspection des gouttières.

À l’automne dernier, nos experts expliquaient l’importance de nettoyer les gouttières avant l’hiver car celles-ci collectent et canalisent l’eau s’écoulant d’une toiture. Pour qu’elles protègent bien la copropriété des infiltrations, il faut les inspecter et les nettoyer régulièrement pour éviter qu'elles ne débordent et en résultent d'un dégât d'eau.

 Avec la fonte des neiges et les pluies du printemps, la vérification des gouttières est donc plus que nécessaire. Vérifiez si elles ne sont pas obstruées par des débris. Le déversement devrait également être dégagé des fondations pour écarter le risque d’infiltration.

 Inspection du revêtement extérieur.

Il est de la responsabilité du syndicat de copropriété de se charger d’identifier les matériaux qui pourraient être mal ancrés ou détachés pouvant représenter un risque pour la sécurité des résidents (aluminium, bois, maçonnerie, etc.) .

Bien que ce ne sont pas toutes les copropriétés qui doivent mandater un expert pour l’inspection des façades (Loi 122), vous devez écarter les risques d’infiltrations et de dangers. Par exemple, dans le cas d’un revêtement en maçonnerie, tentez de trouver des joints fissurés, des gonflements des murs vers l’extérieur, la présence d’efflorescence ou éléments effrités.

 

Nettoyage des stationnements.

Votre copropriété détient un stationnement intérieur ? Si oui, saviez-vous que le site de la RBQ indique qu’il est recommandé de nettoyer sont stationnement au minimum 2 fois par année ? La fin de l’hiver est notamment le moment idéal pour nettoyer les planchers et les drains du stationnement. Le but étant d’éliminer les sels de déglaçages accumulés durant la saison hivernale. Les sels qui pénètrent les dalles peuvent provoquer de la corrosion pouvant gravement en affecter la résistance de la structure.

 Nettoyage des vitres.

Ce n’est pas un secret pour personne, le printemps a toujours été la saison où on refait le plein en énergie grâce à une surdose de soleil et de lumière ! Le télétravail devenu la nouvelle réalité pour la majorité des Québécois, ceux-ci voudront certainement profiter de la lumière du jour à travers de belles fenêtres propres. Sachant que les entreprises spécialisées en lavage des fenêtres sont limitées et très convoitées, l’administrateur proactif réservera sa place pour un nettoyage au printemps !

En conclusion, ce qu'il est important de garder en tête, c'est que le conseil d'administration doit avant tout, limiter les surprises pouvant être coûteuses pour la copropriété et penser aux attentes et à la satisfaction de ses résidents. Prenez le temps de discuter avec vos fournisseurs de services qui connaissent bien votre immeuble qui sauront sans doute vous proposer des actions préventives adaptées à votre réalité !

L'Équipe REGISCO

Maintenance en copropriété
Au travers de cette nouvelle série d’articles intitulée « Maintenances en copropriété », nous vous présentons des rappels de maintenance mensuelle ainsi que des activités communément retrouvées et requises au sein des copropriétés.

Consultez nos articles .

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.